Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 avril 2006

D'Hardellet à Berna

D'évoquer ici la banlieue d'Hardellet m'a rappelé une autre vision de la banlieue à la même période, à propos de laquelle j'avais publié un article en 1989. C'est ce dernier que que je poste dès demain. Il est consacré à un écrivain un peu tombé dans l'oubli, Paul Berna.


Paul Berna n'est pas Paul Berna, mais Jean Sabran, et aussi Paul Gerrard et quelques autres. Paul Berna est le nom sous lequel il a signé la partie de son oeuvre écrite pour la jeunesse. Il était né en 1908 et est mort en 1994. Il était marié avec une autre des grandes figures de la littérature de jeunesse des années 1950-1960, Jany Saint-Marcoux.
Mon article s'intéresse aux treize romans signés Berna qui peuvent être qualifiés de policiers ou de romans de mystère, et qui arpentent les banlieues et les routes de la France des Trente glorieuses :
medium_cheval.jpg
- Le Cheval sans tête. - Rouge et Or, 1955
- Le Piano à bretelles. - Rouge et Or, 1956
- Le Carrefour de la pie. - Rouge et Or, 1957
- Le Kangourou volant. - Rouge et Or. 1957
- Millionnaires en herbe. - Rouge et Or. 1958
- Les Pèlerins de Chiberta. - Rouge et Or, 1958
- Le Bout du monde. - Rouge et Or, 1961
- La Piste du souvenir. - Rouge et Or, 1962
- Le Témoignage du chat noir. - Rouge et Or, 1963
- Le Commissaire Sinet et le mystère de l'autoroute du sud. - Rouge et Or, 1967.
- Le Commissaire Sinet et le mystère des poissons rouges. - Rouge et Or, 1968.
- L'Epave de la Bérénice. - Rouge et Or. 1969
- Opération Oiseau-noir. - Rouge et Or, 1970.

Il existe peu de documents sur Paul Berna en dehors de l'excellent numéro de la revue Hard-Boiled Dicks de 1984, dont je m'étais servi à l'époque et que son auteur Roger Martin a eu la bonne idée de numériser.

18:32 Publié dans Berna Paul | Lien permanent | Commentaires (2)